Anticipation-persévérance : les clés d’une transmission réussie au Gaec d’Albussac

100 % de renouvellement au Gaec d’Albussac : les départs en retraite de Marie-Paule et Bernard Benet ayant été relayés par l’installation de Nicolas et Guilhem, ici aux côtés de Romain Foussat. 100 % de renouvellement au Gaec d’Albussac : les départs en retraite de Marie-Paule et Bernard Benet ayant été relayés par l’installation de Nicolas et Guilhem, ici aux côtés de Romain Foussat. L'union du Cantal

Il a fallu à Marie-Paule et Bernard Benet dix ans et beaucoup de patience  pour trouver un jeune associé puis successeur. Une succession au pluriel.

Guilhem Nassiet et Nicolas Vergne se sont connus sur les bancs du lycée agricole avant d’emprunter des chemins différents : après une année de BTS, Guilhem embarque chez les transports Lhéritier où il aurait bien pu continuer sa carrière, tandis que Nicolas poursuit ses études (BPREA) par la voie de l’apprentissage avec l’intention de s’installer sur l’exploitation familiale. Mais une petite annonce diffusée voilà quatre ans dans le journal agricole local (L’union pour ne pas le citer) va en décider autrement. 
Ses auteurs : Bernard et Marie-Paule Benet qui, depuis dix ans, désespèrent de trouver un associé et potentiel successeur. Leur exploitation de 82 ha en fermage en production laitière est inscrite au RDI (répertoire départ-installation de la Chambre d’agriculture) depuis 2004 mais jusqu’alors, les différentes tentatives avec des jeunes  en stage ou en parrainage ont été infructueuses. Jusqu’à cette petite annonce de la dernière chance.

Transmission en douceur

“Notre objectif était de faire un bout de chemin avec un jeune pour alléger notre charge de travail et transmettre l’exploitation en douceur, c’était important pour nous de transmettre en l’état, de ne pas laisser l’exploitation péricliter”, confie le couple. Une volonté de transmettre un outil viable adossé à un troupeau laitier de qualité, partagée par le propriétaire.  Neuf candidats à l’installation répondent à la petite annonce, dont Guilhem. Cette fois, c’est le bon. 
“Il correspondait au profil qu’on cherchait, un vrai laitier et c’était le plus motivé”, salue Bernard. Après une première rencontre et une semaine passée au Gaec d’Albussac d’Ytrac, le couple et le jeune homme contactent Gérard Vigier au RDI et s’engagent d’emblée pour un stage de parrainage d’un an. “On estimait qu’il fallait voir quatre saisons pour faire son choix”, indiquent les deux parties choisies pour témoigner en amont des journées “Demain, je transmets”, organisées par les Jeunes agriculteurs. 
Et même si Bernard et Guilhem reconnaissent avoir le même caractère - “on gueule !” - et des divergences de vue générationnelles, le courant passe. Début 2017, Guilhem, qui connaît bien la Cuma des Landes dont les Benet font partie - prend la place de Marie-Paule au sein du Gaec. Tout sauf un aboutissement. D’emblée, Bernard, dont la retraite est programmée courant 2018, lui met la pression : trouver un associé d’ici là. “J’ai pris le pari !”, lance Guilhem.

Double parrainage 

Le scénario se répète : “Je savais que Guilhem cherchait quelqu’un, je l’ai contacté, j’ai fait une semaine en mars 2017 au sein du Gaec”, raconte Nicolas. Puis c’est un stage de parrainage et au bout de six mois, Nicolas, convaincu, décide lui aussi de franchir le pas. Il est installé depuis le 1er août dernier, le lendemain du départ en retraite de Bernard. La boucle est bouclée : les deux cédants sont remplacés. Les Benet habitent désormais à Ytrac, la maison d’Albussac est aujourd’hui louée par Guilhem dont l’ancien logement à 2 km du site est occupé par... Nicolas. 
S’ils reviennent de temps en temps sur place, Bernard l’affirme sans regret : “Il ne faut pas s’incruster. Même si je suis né ici dans cette maison, du moment où Guilhem a signé le bail, je me suis dit qu’il fallait que je parte.” Une décision d’autant moins douloureuse que la transmission s’est faite en douceur. Et Nicolas, comme Guilhem, sont reconnaissants à leurs prédécesseurs de leur avoir facilité la tâche : “Ils ont fait les choses correctement, que ce soit en termes d’investissement (arrivés à terme, NDLR) ou de production, ils n’ont mis aucune barrière, nous laissant un choix de carrière.” Si les deux jeunes éleveurs n’ont pas encore pris leur rythme de croisière à deux, ils se donnent les moyens d’une association pérenne : tous deux sont polyvalents, chaque matin ils échangent en petit-déjeunant ensemble, et respectent l’alternance de séquences de 15 jours pour passer sur tous les postes. Tout comme un week-end libre sur deux. Cette année, chacun a pris une semaine de vacances et leur objectif est d’arriver, à terme, à se libérer trois semaines par an. Leur premier gros chantier commun : un nouveau bâtiment et l’installation d’un robot de traite en parallèle de l’augmentation de la production laitière. 
Comme eux, les Benet se félicitent de l’accompagnement apporté par les organisations agricoles sollicitées : Chambre d’agriculture, MSA, Centre de gestion... 
Gérard Vigier, qui les a accompagnés tout au long de ces années, rappelle quant à lui un ingrédient essentiel : “la détermination sans faille des cédants. Et dans le cas des Benet, une patience hors pair. Malgré une succession d’essais, ils ont été persévérants”, et ça a payé. Une détermination que doivent aussi partager les candidats à l’installation, comme en a témoigné Romain Foussat (lire dans le journal L'union du Cantal de samedi 29 septembre 2018).    

Patricia Olivieri

 

 

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'union du Cantal. Droits de reproduction et de diffusion réservés.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

CERFRANCE Cantal

Logo PleinChamp

logo MétéoFrance

Météo

Partiellement nuageux

-3°C

Aurillac

Partiellement nuageux
Humidité: 91%
Vent: SO à 4.83 km/h
Dimanche
Pluie
3°C / 6°C
Lundi
Averses
0°C / 5°C
Mardi
Globalement nuageux
-1°C / 7°C
Mercredi
Averses
2°C / 6°C

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Aller au haut

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale ainsi que la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux.