Georges Lours prend les rênes de la plus grande estive collective de France

Visite de Laurent Bouscarat, directeur de la Coptasa, sur l’exploitation du président Georges Lours, à Coussergues de Marmanhac. Visite de Laurent Bouscarat, directeur de la Coptasa, sur l’exploitation du président Georges Lours, à Coussergues de Marmanhac. L'union du Cantal

Les estives collectives de la Coptasa, qui fêtent leurs 55 ans d’âge, n’ont connu que trois présidents avant l’élection de Georges Lours cette année.

Voici le quatrième président de la Coptasa. Georges Lours succède à Roger Azaïs - qui a fondé la coopérative d’estives du Cantal en 1963 - , puis Pierre Malvezin et plus récemment Daniel Juéry. L’agriculteur de Coussergues à Marmanhac, impliqué de longue date dans la structure, vient d’en prendre les rênes. L’élection s’est déroulée fin avril, dans la foulée de l’assemblée générale(1).   
“Après avoir travaillé à l’extérieur, je me suis installé en 2004, reprenant l’exploitation familiale. Déjà, mon père adhérait à la Coptasa”, témoigne le nouveau président. Georges Lours est à la tête d’un troupeau de 65 vaches salers qui produisent des veaux croisés alourdis pour l’export. Son système tout à l’herbe est composé aux deux tiers de prairies naturelles et un tiers de temporaires. Sur 87 hectares, il en réserve cinq pour la culture de céréales autoconsommées. S’il fait transhumer tous les ans une dizaine de doublonnes destinées au renouvellement, c’est que l’éleveur y trouve son compte. 

Les raisons de transhumer

“D’abord, cela allège le travail, avec un lot en moins à gérer. Ensuite, pratiquer la transhumance permet de faire davantage de stock fourrager et de trouver plus facilement un point d’équilibre sur l’exploitation. Enfin, les herbages d’altitude sont d’une qualité remarquable qui favorise un développement squelettique intéressant”, justifie-t-il. Depuis un mois, ses animaux confiés à la Coptasa paissent sur les 230 hectares de Courbières qui jouxtent le site historique de Pradiers et accueillent d’autres génisses mais aussi des mères accompagnées de leur veau.
Sur le plan de son engagement au sein de la coopérative, Georges Lours a d’abord été administrateur stagiaire durant trois ou quatre ans. Puis il est devenu titulaire d’un poste au conseil d’administration, avant d’entrer au bureau en qualité de vice-président. Le nouveau président travaille en binôme avec Laurent Bouscarat, directeur de la Coptasa, spécialiste des estives et mis à disposition de la coopérative par la chambre d’agriculture du Cantal qui l’emploie, tandis que sur le même principe, Sandrine Gauzentes assure le secrétariat.

Au bureau

Pour épauler le nouveau président, un bureau partiellement renouvelé a été élu. Marcel-Étienne Chastang (Anterrieux) et Marie-Josée Robert (Marcolès) sont vice-présidents ; Jean-Yves Bouges (Saint-Mamet) est trésorier ; Jean Chaudesaigues (les Monts-Verts en Lozère) est secrétaire. Tous se félicitent d’une saison qui se présente plutôt bien, avec peu d’écarts de température cette année, ce qui a favorisé la richesse et la diversité de la flore des prairies d’altitude. 

Renaud Saint-André
(1) Le président sortant, Daniel Juéry, de Pierrefort, a transmis son exploitation à son épouse, après avoir fait valoir ses droits à la retraite.

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'union du Cantal. Droits de reproduction et de diffusion réservés.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

CERFRANCE Cantal

Logo PleinChamp

logo MétéoFrance

Météo

Clair

16°C

Aurillac

Clair
Humidité: 74%
Vent: N-NO à 11.27 km/h
Lundi
Partiellement ensoleillé
8°C / 26°C
Mardi
Ensoleillé
13°C / 26°C
Mercredi
Ensoleillé
12°C / 27°C
Jeudi
Partiellement ensoleillé
13°C / 28°C

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Aller au haut

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale ainsi que la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux.