Mercato : Le Cantal perd son ministre de l’Agriculture

Stéphane Travert et Jacques Mézard lors de la passation au ministère de l’Agriculture. Stéphane Travert et Jacques Mézard lors de la passation au ministère de l’Agriculture. C. SAIDOU/MIN.AGRI.FR

La nomination de Jacques Mézard en lieu et place de Richard Ferrand était pressentie et redoutée de la profession.

C’est un alignement favorable des planètes qui ne se représentera pas de sitôt. Imaginez : un Cantalien à la tête de la redoutée FNB (Fédération nationale bovine), une native du Massiacois présidente de la FNSEA dont l’un des très actifs viceprésidents est éleveur du côté pierrefortais, un Castanhaïre président du Cnaol, le centre névralgique des appellations d’origine laitières, le tout couronné par un ministre de l’Agriculture qui a fait ses armes dans la vallée de la Jordanne, fin connaisseur de l’élevage de montagne ! Et ce, à la veille d’un examen à mi-parcours de la Politique agricole commune - l’Omnibus - avant les premières discussions sur une nouvelle réforme.

Trente-quatre jours
Patratas ! Cette constellation n’aura duré que 34 petits jours, sabotée par un remaniement ministériel éclair. Mercredi donc, à 19 h 16 exactement, Jacques Mézard n’était plus ministre de l’Agriculture mais héritait du portefeuille laissé vacant par Richard Ferrand, celui de la Cohésion des territoires, une promotion et un dossier de prédilection du parlementaire PRG du Cantal. Trente-quatre jours : à peine le temps de jeter les bases des très attendus États généraux de l’alimentation, annoncés comme devant rebattre les cartes de relations commerciales avec l’ambition de redresser le revenu des agriculteurs.
Trente-quatre jours, trop peu pour laisser son nom ou son oeuvre gravés dans les couloirs de la rue de Varennes mais déjà d’imprimer une approche dès le premier jour revendiquée : celle du pragmatisme que tous ses interlocuteurs dans la profession agricole ont rapidement saluée. Le jour même, avant le  remaniement, la “grande maison” (FNSEA) vantait le “volontarisme” de Jacques Mézard, dont la dernière action de son court mandat aura été de publier un nouveau calendrier des paiements des aides Pac.

Quid du traitement de l’élevage de montagne ?
Sur les terres cantaliennes, la “mauvaise” nouvelle était redoutée par les responsables agricoles pour qui il va falloir remettre l’ouvrage sur le feu. “Nous ne sommes pas satisfaits de ce remaniement, les États généraux étaient engagés avec M. Mézard qui connaissait les sujets, regrette Patrick Bénézit. Là, on a nommé quelqu’un de la plaine, inconnu pour nous, et on est inquiet de la compréhension et du traitement qu’il aura des spécificités de nos systèmes d’élevage de montagne.”
“C’est quelqu’un de bien. Il a toujours su se rendre disponible quand nous avions besoin de le rencontrer. Il comprend les problématiques agricoles, il est très ouvert, profondément européen et il s’intéresse aux technologies”, avance Pascal Ferey, le viceprésident de l’APCA (Chambres d’agriculture) et agriculteur dans la Manche, dans la même circonscription que celle où le nouveau ministre Stéphane Travert a été réélu dimanche sous l’étiquette de La République en Marche, lui qui l’avait été en tant que député PS lors de son premier mandat. Il a d’ailleurs été l’un des premiers socialistes à suivre Emmanuel Macron.
Né à Carentan, dans la Manche, âgé de 47 ans, Stéphane Travert est élu sur un territoire d’agriculture et d’élevage. Lors de la passation de pouvoirs, le nouveau ministre a affiché son intention de “porter une agriculture forte, qui innove, investit”, et de défendre le modèle agricole français. Un modèle “que nous devons sans cesse renouveler et promouvoir pour sa richesse”, y compris à l’international, tout en veillant à ce que les différentes formes d’agriculture “ne viennent pas se confronter mais soient en harmonie”.


P. OLIVIERI

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'union du Cantal. Droits de reproduction et de diffusion réservés.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

CERFRANCE Cantal

Logo PleinChamp

logo MétéoFrance

Météo

Clair

9°C

Aurillac

Clair
Humidité: 84%
Vent: E-SE à 11.27 km/h
Mercredi
Pluie
11°C / 17°C
Jeudi
Pluies dispersés
10°C / 13°C
Vendredi
Globalement nuageux
8°C / 14°C
Samedi
Pluies dispersés
7°C / 11°C

Agenda

Aller au haut

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale ainsi que la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux.