GDS 15 : Les clés de l’éradication de l’IBR

Un arrêté ministériel fixe les mesures de prévention, de surveillance et de lutte contre l’IBR.

La publication, le 31 mai, d’un nouvel arrêté ministériel fixant les mesures de prévention, de surveillance et de lutte contre l’IBR, place l’élevage bovin français sur la route de l’éradication de cette virose. Ce texte a pour objet l’éradication de l’IBR. Il conduit à la fusion du système des appellations volontaires à celui de la prophylaxie collective obligatoire, engendrant l’attribution de l’un des statuts IBR suivants à chaque élevage :

  • Troupeau indemne d’IBR : n’héberge aucun animal positif. Respecte les conditions d’introduction et de prophylaxies et résultats favorables consécutifs à deux séries analytiques sur sang de tous les bovins âgés de plus de 24 mois ou résultats favorables consécutifs à quatre séries analytiques sur lait de mélange.
  • Troupeau en cours de qualification d’IBR : n’héberge aucun animal positif. Respecte les conditions d’introduction et de prophylaxies et résultats favorables à l’une des épreuves précédemment détaillées.
  • Troupeau en cours d’assainissement : détient des bovins positifs et valablement vaccinés. 
  • Troupeau non-conforme : ne respecte pas les conditions réglementaires de suivi IBR de son cheptel. Le risque IBR est considéré comme non maîtrisé ; aucun bovin d’un tel cheptel ne peut être commercialisé à destination de l’élevage.

D’ores et déjà, le GDS du Cantal procède au calcul du statut de chaque élevage pour répondre aux obligations relatives aux prophylaxies. 

Des mesures applicables maintenant…
Depuis le 1er juillet, les animaux positifs ne peuvent plus être commercialisés vers un circuit d’élevage ; ils ne peuvent être expédiés que vers la boucherie ou un atelier d’engraissement en bâtiment fermé (ASDA jaunes). En attendant un système de marquage automatique des ASDA, chaque bovin connu positif sera identifié par une étiquette orange portant la mention “positif IBR” apposée sur sa carte verte. 

Et d’autres au 1er octobre
À partir du 1er octobre, les mesures suivantes seront déployées : 

S’agissant des introductions : 

  • Dépistage dans les 15 jours précédant sa sortie de tout bovin vendu à destination de l’élevage et issu d’un troupeau en cours de qualification ou en cours d’assainissement. 
  • Dépistage de tout bovin introduit dans un cheptel sur un prélèvement réalisé dans les 15 à 30 jours suivant son arrivée quel que soit le statut du cheptel d’origine. 

De la prophylaxie annuelle : 

  • Dépistage des bovins de plus de 24 mois pour les cheptels sains (troupeaux indemnes d’IBR et troupeaux en cours de qualification IBR), avec contrôle complémentaire des bovins de 12 à 24 mois dans les cheptels ayant obtenu un résultat conclu positif. Les prises de sang pourront être remplacées par deux analyses sur lait de tank, dans les cheptels laitiers sains. 
  • Dépistage des bovins de plus de 12 mois pour les cheptels infectés (troupeaux en cours d’assainissement ou non-conformes). 

Des mélanges d’animaux : 
Dans le cadre des transports, des rassemblements temporaires (concours, foires, comices ou marchés) et de la transhumance collective, tout bovin en contact avec un bovin infecté d’IBR sera suspecté d’être infecté d’IBR. 

De la vaccination
Tout bovin nouvellement conclu positif devra faire l’objet d’une vaccination dans le mois suivant la notification du résultat (contre deux mois jusqu’au 1er juillet 2016). Parallèlement, dès cet automne, un nouveau kit d’analyse devrait être agréé en France permettant de faire la distinction entre un animal positif car infecté, et un bovin vacciné avec un vaccin marqué, ce qui constituera un outil intéressant pour diminuer considérablement l’incidence de l’IBR dans les cheptels fortement infectés. 

Les règles de cet arrêté étant moins contraignantes pour les élevages sains en matière d’IBR, le GDS du Cantal conseille vivement aux éleveurs concernés, et dans la mesure du possible, d’éliminer leurs derniers bovins positifs avant la prochaine prophylaxie afin d’accéder rapidement aux appellations les plus favorables.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

CERFRANCE Cantal

Logo PleinChamp

logo MétéoFrance

Météo

Cannot get Aurillac location id in module mod_sp_weather. Please also make sure that you have inserted city name.

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Aller au haut

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale ainsi que la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux.